top of page

Notre sortie sur l’historique rue Sherbrooke Ouest



Nous étions 14 personnes qui ont pris part à cette belle marche avec Francine C., notre guide et organisatrice de Marche-Santé. Comme quelques nouvelles personnes se sont jointes aux habitués du programme, nous les avons accueillies avec un tour d’introduction en espérant que nous ayons retenu le nom de chacun d’entre nous!🤔


Il faisait gris et la température, quoiqu’assez froide, était supportable. Toutefois, en fin de promenade, la température a légèrement chuté.



Le but de la promenade fut de découvrir les édifices magnifiques, construits la plupart durant l’éclosion industrielle du 19ième siècle. La rue Sherbrooke Ouest demeure un vestige d’opulence datant du règne de la reine Victoria. À cette époque, les bourgeois cossus, les marchants prospères, et les entrepreneurs-propriétaires de grosses usines le long du Canal Lachine dans le Sud-Ouest de Montréal, vivaient tous dans des riches maisons de maître, conçues par des architectes réputés de l’époque et inspirés par les styles néogothique, néoclassiques, et néo-renaissances dans le quartier Mille carré doré (Golden square mile) dont la rue Sherbrooke ouest faisait partie.



Au long de notre parcours, nous nous sommes arrêtés devant 19 immeubles, chacun possédant un panneau retraçant son histoire. Notre marche a débuté devant le Musée McCord situé aux angles des rues Sherbrooke ouest et Victoria. Le musée possède des collections d’objets et de photos mettant en valeur l’histoire sociale de Montréal d’hier à aujourd’hui. Certes, un musée à voir!



Notre deuxième étape fut le campus McGill. En remontant l’allée principale du campus nous sommes arrivés à Molson Hall datant de 1862 et construit initialement pour abriter le Collège McGill, ancêtre de l’université actuelle. Proche de là, se trouve le musée Redpath. Nous y sommes rentrés pour y jeter un coup d’oeil. Mais emporté par la curiosité, nous avons parcouru rapidement les salles exposant des merveilles de la science naturelle tels que des fossiles, des roches, des minéraux, des squelettes de baleines etc. Nous aurions pu y rester là tout l’après-midi mais nous avions encore un long parcours à suivre.





Ensuite, nous nous sommes arrêtés à la maison Alcan, un ancien hôtel, transformé en un ensemble de bâtiments historiques avec Atrium, bureaux, bar, café et salles d’exposition. De suite après, nous sommes arrivés devant le somptueux hôtel Le Ritz. Quelques-uns d’entre nous n’ont pas pu s’empêcher d’y rentrer. J’ai découvert que cet hôtel est surnommé la Grande Dame de la rue Sherbrooke. L’hôtel a racheté l’immeuble d’à côté qui s’étend jusqu’ à la rue de la Montagne et l’a transformé en une section résidentielle de grand luxe.



À l’autre coin des rues Sherbrooke Ouest et de la Montagne se trouve l’ancien magasin élégant Holt & Renfrew construit dans les années 1930 dans le style art déco. De là, nous nous sommes dirigés vers le côté nord de la rue pour admirer une série d’anciens immeubles résidentiels de prestige avec leurs façades ornées datant de l’époque du tournant du 20e. siècle. En approchant du Musée des Beaux-Arts, nous avons admiré l’ancienne église Erskine qui abrite la récente salle de concerts Bourgie. À côté du musée se trouve l’église presbytérienne St Andrews et St-Paul. Nous y avons payé une courte visite. Avant d’atteindre la rue Atwater, le terme de notre visite, nous nous sommes arrêtés brièvement devant l’ancien domaine sulpicien de la montagne où se trouve un fort datant de l’époque de la Nouvelle France. Notre dernier monument fut l’imposant couvent des Dames de la Congrégation au coin des rue Sherbrooke Ouest et Atwater. Francine nous a raconté que la Supérieure de la communauté a opté pour vendre cet immeuble à une institution à mission éducative et son choix fut le CEGEP Dawson.



Pour conclure, nous nous sommes alors rendus à un petit café à l’entrée du complexe Alexis Nihon, le café Tommy. Le « Stop Café » est une tradition à Marche Santé permettant de piquer une petite jasette avec les participants tout en savourant une bonne boisson chaude. Un moment toujours très apprécié pour clore l’activité du jour.



Un grand merci à Francine pour cette balade fort intéressante!


49 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page