top of page

Au fil de l'eau

Dernière mise à jour : 30 avr.


Nous étions un beau groupe de 18 personnes à nous retrouver au terminus Angrignon le jeudi 25 avril sous un magnifique ciel bleu. Embarqués sur le bus 110, nous nous sommes rendus à l'arrêt Bishop Power/Centrale, à une très courte distance de ce fleuve magnifique, le Saint Laurent.



Quelle chance nous avons de vivre entourés par ce fleuve majestueux, dans cette belle ville sur une île! Je vous rappelle quelques faits sur le Saint Laurent: il relie les Grands Lacs à l'Océan Atlantique. Il est le seul émissaire du bassin des Grands Lacs. Il se jette dans le golfe du Saint-Laurent, dans l'ouest de l'océan Atlantique. Tout ça, vous le savez. Saviez-vous que ce fleuve est long de 1 197 km, que son estuaire est le plus grand sur Terre, avec une largeur de 48 km et une longueur de 370 km? Il est l'un des plus longs fleuves du monde et, plus important, il draine près de 25% des réserves mondiales d'eau douce. Jacques Cartier, ayant atteint la région le 10 août 1535, jour de la fête de Laurent de Rome, attribue d'abord le nom de Saint Laurent à l'embouchure du fleuve qu'il croit alors être un simple golfe de la Côte-Nord. En algonquin on appelait le fleuve ''magtogoek'' (le chemin qui marche). Ma source pour ces faits est: fr.wikipédia.org



Revenant à notre belle marche le long de ce fleuve magnifique, nous nous sommes arrêtés à la Vague à Guy pour observer des surfers. Tout près de la vague, on a vu l'installation des douches et les nouvelles toilettes autonettoyantes. 



Continuant à suivre la piste piétonne/cycliste, nous nous sommes arrêtés devant la Maison Sault-Saint-Louis, en fin de construction. Une responsable nous a expliqué que La Maison a pour mission d'offrir gratuitement des services et des soins palliatifs aux personnes en fin de vie. Organisme à but non lucratif, la Maison compte sur la générosité de nombreux donateurs, partenaires et bénévoles pour réaliser ses activités. Elle ouvrira ses portes en septembre. Il y aura huit lits pour accueillir les personnes en fin de vie.



Nous avons fini nos découvertes avec le restaurant LaSalle Drive-in, qui fait partie du paysage depuis 1967. Aujourd'hui, les cyclistes et les promeneurs s'y arrêtent ainsi que les résidents du quartier. En 1967, l'autoroute 20 n'était pas encore construite. La route transcanadienne passait donc par le boulevard LaSalle. Deux jeunes frères, Peter et Nick Tzouvelakos, récemment arrivés de Grèce, ont acheté la maison sur la propriété et créé le drive-in. Au début, il n'y avait pas de salle à manger. Nous y avons dégusté des cornets de glaces ou des boissons offerts et bien appréciés après cette belle promenade au fil de l'eau! Certains ont aussi goûté aux bonnes frites maison!


Merci à Francine d'avoir organisé cette belle marche!

64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page