top of page

Notre visite à l'Hopital Douglas et aux serres de Verdun



Notre événement du 18 avril « Nature, art et santé » a été quelque peu modifié en raison de possibilité de pluie. Le départ a donc été devancé à 9h30 et le pique-nique a été annulé.



Notre groupe de 11 personnes s’est rencontré à la Station de métro Angrignon, et de là nous avons marché à travers le Parc Angrignon jusqu’au magnifique emplacement de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, situé sur un terrain de 150 acres, entre le fleuve Saint-Laurent et le Canal de l’aqueduc. Vous y retrouverez des sentiers de marche, le Jardin des sculptures, des jardins communautaires, un terrain de cricket et surtout l’Institut McGill Douglas.



Fondé en 1881 par Alfred Perry et un groupe du clergé protestant, il s’appelait alors Protestant Hospital for the Insane. Puis, en 1887, deux terres sont achetées de Henry et Daniel Hadley. L’année suivante un autre terrain de John Greenshields. La construction du magnifique bâtiment principal en pierre embossée (Pavillon Perry) débute en 1888 jusqu’à 1890. Une aile est ajoutée en 1892. Trois nouveaux pavillons sont construits entre 1896 et 1901. Maintenant, ils ont une trentaine de bâtiments, implantés au centre de la propriété.




En 1946, l’hôpital s’affilie à l’Université McGill, offrant des programmes tels que la psychiatrie, soins infirmiers, psychologie, travail social et ergothérapie. Le Centre de recherche de l’Hôpital Douglas voit le jour en 1979 et collabore avec l’Organisation mondiale de la Santé en 1982. Dans les années 50, des percées révolutionnaires sont engendrées par un psychiatre du Douglas, Heinz Lehmann, qui introduit les médicaments antipsychotiques, ce qui a amorcé la désinstitutionalisation au milieu des années 60.


Ils ont un Centre d’études sur le vieillissement dans la villa Burland (construite en 1906 pour le surintendant et sa famille); la villa a une architecture victorienne. Le pavillon Lyall prend en charge des enfants qui ont des troubles de comportement aigus.


C’est en 1965 que l’hôpital est renommé Hôpital Douglas, en l’honneur de James Douglas, figure importante en psychiatrie et généreux donateur lors des débuts difficiles. Depuis 2006, l’Hôpital Douglas est un institut universitaire reconnu mondialement.





Le groupe se dirige ensuite vers le Jardin des sculptures de Douglas qui existe depuis 2002. Fondé par Edward Cowen, un ancien infirmier à Douglas. Le jardin se veut un havre de paix et de réconfort. Chacune des 20 sculpture a été donnée. Les sculptures se veulent joyeuses.





Ensuite nous traversons le boulevard Lasalle pour nous rendre aux Serres de Verdun. Nous faisons un arrêt au Grand Potager dans les Serres. Ils sont une OBL qui travaille avec l’arrondissement de Verdun. Mlle Catherine nous a gentiment rencontrée et fait visiter.

Grand Potager met en valeur l’agriculture urbaine et permet aux citoyens de se familiariser. Grand Potager crée un pôle d’échanges et de partage de savoirs en agriculture urbaine.


Nous terminons ensuite notre journée en se rendant au Café Fréjus sur la rue De Verdun pour un bon petit café, apprécié après cet avant-midi un tantinet frisquet.

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page